Zarkambidé, Peňas de Ichusi, Iguzki.

Quelques coins de paradis mais pas sans difficultés pour y accéder comme pour en revenir.

Zarkambidé, Peňas de Ichusi, Iguzki.
Zarkambidé, Peňas de Ichusi, Iguzki.

Le 24 avril 2013; départ de la ferme d’Arouchia à Bidarray. Très belle journée, température de 8° à 23° annoncés.

9h 20 je prends le GR sur le petit muret, discute un brin avec 2 randonneurs qui font déjà demi-tour. Le ciel est bien bleu, derrière la ferme l’Irubetacascoa dresse sa pyramide caractéristique.

Je quitte le GR 10 pour prendre le chemin sur la droite.

9h50 je suis dans les rochers 200m à grimper pour franchir la crête dénivelé + de 50%, il me faudra ½ heure pour apercevoir sur l’autre versant, le dôme sur l’Artzamendi et encore 10 minutes pour atteindre le sommet du Zarkambidé dans l’indifférence de pottocks présents.

Les tombants sont superbes, la vue est bien dégagée, je rejoins la bergerie et le col d’Espalza, les chèvres, quelques brebis et les pottoks vaquent à leurs occupations.

A 10h55 je suis à la borne frontière 84

Le sentier longe le haut des Peňas de Ichusi, je traverse un petit ruisseau, au bord d’un bassin que j’aurai bien installé dans mon jardin, les premiers vautours apparaissent sur les falaises, d’autres sont en approche d’atterrissage.

J’arrive au paradis prés d’une petite borde bordée de précipices, des chèvres jouent les acrobates, la cascade d’Ichusi est à peine marquée par de petits filets d’eau, Les aubépines sont en fleurs, magnifiques.

12h 10 direction Iguzki

La sente est beaucoup moins accidentée, les méduses jaunes m’accompagnent, un feu d’écobuage est en cours loin devant, je fais un tout droit vers le sommet,

12h45 j’arrive près de l’espèce de casemate en pierre sèche du sommet et de la borne frontière 79.

Quelques photos tous azimuts et je pose mon sac dans l’abri de pierre

13h 20, restauré, je descends en direction du col de Mehatché, 3 bétisoak gardent la borne 80, je passe au large.

Je retrouve le GR 10 et je ne le quitterai plus, un cromlech, les bornes frontières s’alignent, une famille déjeune à Espalza.

13h 55 je plonge derrière Zarkambidé.

La descente est parfois acrobatique plus de 50% et les bâtons sont indispensables, il me semble que c’est plus raviné qu’en octobre! Avant la grotte l’arbre est toujours en travers du sentier, une tentative de carbonisation a bien eu lieu mais il est toujours présent.

Une visite à Harpékosaindoa s’impose, puis le dessous des falaises aussi impressionnantes dessous que dessus.

15h 13 je suis de retour à la voiture, le GPS m’indique 4H 32 de marche.

Attention aux secteurs montée et descente de Zarkambidé par temps humide ça peut être très très glissant, la portion Ichusi-Iguzki qui est la plus belle peut être réalisée en partant du col de Mehatché.

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..