Trempetta, Urrizpilota, Elhorriko Kaskoa, Aintziaga

Trempetta, Urrizpilota, Elhorriko Kaskoa, Aintziaga
Trempetta, Urrizpilota, Elhorriko Kaskoa, Aintziaga

Une belle balade au dessus du ravin d’Ispeguy, des passages parfois escarpés, de très beaux paysages en crêtes mais un très grand dénivelé.

Le 14 avril 2015, départ du bord de la route, au dessus de Chekalénéa, journée d’été 30°, un peu de vent bienfaiteur en altitude.

9h30, je m’engage sur la petite sente marquée par 2 cairns, et ça monte, ça monte sur Chamboroy dans les genêts épineux, je longe des rochers, en escalade d’autres, toujours sans les mains et sans danger, il faut juste avoir le pied montagnard et pas le vertige. Devant moi les petits sommets se succèdent, derrière la vue plongeante sur le chemin parcouru et au loin Baïgorry est magnifique.

Les vautours sont là, des chèvres aussi, j’ai même cru voir un moaï.

A la cote 601 je reste sur la sente, arrive à une source et à 750m remonte plein Est pour rejoindre le sommet il est 11h. J’ai mi 2h30 pour passer de 262m au sommet de Trempetta 802m 

La descente est juste une formalité pour rejoindre le bord de la route, et je remonte aussitôt sur Urrizpilota, quelques rochers à longer, il est 11h35 quand  j’arrive à la borne géodésique du sommet. 

La descente vers Domingueleneko Borda ne comporte aucune difficulté, je suis accueilli par une harde de pottoks de petite taille dont un jeunot à la bouille très sympathique. Je poursuis sur la piste pour rejoindre le sommet d’Elhorriko Kaskoa, une épave de caravane fait tache dans ce paysage.

12h07 le cairn du sommet se détache face à l’Hautza. Encore de belles vues sur le chemin parcouru sur la future descente de l’Aintziaga, sur l’Hautza et Harrigorri. 

Je descends vers à la borne frontière n°100, rejoins la 99, longe les cromlechs d’Harrespila, passe entre le cel du col de  Nekaitzeko  et la n°98 vandalisée, évite Aldaburru, longe la frontière et pose mon sac dans le bois d’Olhatéko Kaskoa pour ma pause déjeuner, il est 13h.

Une ½ heure règlementaire plus tard je reprends ma course, passe à gauche d’Usatxarreta, et à 13h57 traverse la route du col d’Ispeguy. La montée est rude à l’heure de ma sieste habituelle, mais je reprends le rythme en restant sur ce sentier déjà parcouru, mais aujourd’hui la vue est bien plus dégagée vers les cimes du Baztan.

15h je longe le cel du col d’Aintziaga pour monter à flanc dans les genêts vers les deux sommets d’Aintziaga, le premier est occupé par un troupeau de brebis, le second me laisse entrevoir ma descente vers la route départementale. 

Il me reste à suivre ce sentier étroit, en me demandant à quel endroit il va me faire basculer derrière la crête. Pas de problème, ça passe, mais la descente est assez raide, parfois dans les éboulis, il faut rejoindre les arbres en face du large chemin bien visible.

16h15 je traverse la route, prends le chemin, puis des sentes qui se perdent dans les ajoncs et les fougères heureusement sèches, je débouche sur la petite route qui me ramène à ma voiture, il est 17h13. 

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..

Tags :

 

Trempetta, Urrizpilota, Elhorriko Kaskoa, Aintziaga, Ispeguy, Chekalénéa, Chamboroy, Baïgorry, Domingueleneko, Hautza, Harrigorri, Harrespila, Nekaitzeko, Aldaburru, Olhatéko, Usatxarreta, Baztan,