Péllusegagne - Bizkarzé - Tharta Punta - Millagaté

Péllusegagne - Bizkarzé - Tharta Punta - Millagaté
Péllusegagne - Bizkarzé - Tharta Punta - Millagaté

Belle balade à découvert sur des crêtes herbeuses avec des vues plongeantes sur la forêt d’Iraty française et espagnole et sur le vallon d’Ibarrondoua.

Le 5 juin 2014, départ du col de Méhatzé, bord de route.

Beau temps chaud annoncé, avec quelques rafales de vent.

 

 10h18 après quelques hésitations je monte au premier sommet 1427m en suivant l’alignement des palombières croise quelques chevaux et brebis, coupe la route et ½ heure plus tard j’arrive sur le sommet herbeux du Péllusegagne. L’Orhy est sous une chape de nuages gris. Je poursuis vers le col de Sensibilé, il reste quelques névés, et monte sur Odeysu Gagna autre sommet herbeux pour redescendre au col à la cote 1528m. 

Je monte droit sur la crête d’Hourharguiéta, de belles vue sur l’Espagne et Millagaté. Depuis le départ le vent souffle gentiment, là les rafales s’accentuent. Le sommet rocheux du Bizkarzé apparait, il faut emprunter les sentes des chevaux par la face arrière pour l’atteindre.

11h50 j’arrive au sommet.

Orhy est toujours dans les nuages mais Zazpigain et Alupigna sont en face de moi, la sierra de Abodie est en parallèle sur ma droite, superbe.

Je reste sur l’arête et descends plein Est.

J’ai en point de mire les lacets du chemin après la ferme d’Ibarrondoua et descends à flanc de montagne en coupant les sentes multiples.

12h38 j’arrive à la source captée, traverse la route, l’Ibarrondoko Erreka et dans un concert de clarines des vaches me dirige vers Thartako Lepoa. Des brebis changent de pâturages, des randonneurs sont sur Zazpigain.

13h20 du sommet de Tharta Punta la vue est magnifique tous azimuts. Orhy s’est enfin découvert.

Plein Ouest je reste au plus prés de la crête, m’écarte pour ne pas déranger de biens beaux chevaux, slalome entre les premiers rochers de Millagaté.

13h38 je  trouve un poste de tir presque enterré, bordé de pierre sèche et parfumé au thym sauvage. Il me servira d’abris du vent pour mon casse croute.

25mn de pause, le vent s’est arrêté aussi, la balade sur les crêtes de Millagaté est très agréable avec de belles vues sur les ravins à droite, je laisse un cromlech à gauche, me faufile entre les roches et sorts de la crête entre deux grandes dents rocheues blanches.

Je descends dans le vallon suis une sente horizontale, traverse quelques zones humides, sur un flanc il y a un passage un peu aérien (attention).

Derrière moi, la vue est bien belle, je retrouve les zones pastorales, dépasse le chalet de chasse, coupe le chemin et à 15h28 retrouve le col de Méhatzé et ma voiture. 

J’ai emprunté les sentes au plus prés des crêtes pour profiter des belles vues à ma droite et à ma gauche, il y a presque partout des sentes parallèles un peu plus bas et peut être plus rassurantes pour certains.

Vu le nombre de postes de tir, il n’est pas raisonnable d’aller randonner dans le secteur au moment du passage des palombes en octobre/novembre.

 

Pour info la météo annonçait des rafales à Larrau à 45km/h, sur les hauteurs par moment ça soufflait certainement plus fort.

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..