Le pic d'Elaudy et la chapelle St Antoine.

Une grande boucle verdoyante et humide en frontière de la Soule et de la Basse Navarre, sur les hauteurs du col d'Osquich.

Le 23 mai 2017, départ du village de Musculdy, grand beau temps annoncé mais le soleil n’est arrivé qu’une fois rentré chez moi.

9h, je quitte le petit parking du village pour suivre la route, la brume est basse les sommets pourtant pas bien haut sont cachés. Deux chiens ont entrepris d’approcher mes mollets, je quitte le bitume pour un sentier qui longe des pâtures bordées de barbelés. Les herbes sont jeunes grasses et chargées d’eau. Pas de faux plats, ça monte régulièrement, je passe des portails, mon pantalon éponge les longues herbes et très vite je suis trempé. Le champ de vision est très raccourci, dommage tout est bien vert.

10h20 quelques têtes blondes et cornues émergent de la crête herbeuse, et me regardent passer, un peu plus loin des chevaux sont à côté de la croix qui marque le sommet du Pic d’Elaudy. Il est 10h40.

Je descends plein Ouest sur l’arête herbeuse vers le joli col d’Ehutza. Là aussi un comité de vache est en travers de mon chemin, je m’écarte un peu, je vais voir l’abreuvoir de Belhaïntoua   C’est toujours bouché sur les sommets, j’avais décidé d’aller sur le petit pic d’Ihagorria et je continue vers l’ouest.

Le sentier disparait dans la prairie et très vite c’est jusqu’à la taille que je suis trempé. Deux vaches n’ont pas passé le printemps et leurs carcasses sont encore là.

L’approche de ce petit sommet est défendue par une nouvelle bande de blondes cornues au regard agressif qui n’ont pas l’intention de bouger d’un poil. C’est moi qui passe derrière les barbelés, et je leur abandonne l’Ihagorria.

 

Je fais une grande boucle pour rejoindre la piste qui dessert la chapelle St Antoine, croise un couple de randonneurs qui en descendent. Midi mois cinq, dans la brume le clocher trinitaire blanc tranche au-dessus de l’herbe verte. 

Les brebis manech fraichement tondue sont plus accueillantes que les blondes encornées.

Bien sur la chapelle est fermée, mais j’avais eu il y a quelques années l’occasion de voir l’intérieur la veille du pèlerinage d’aout.

 

Je pause mon sac pour ma pause casse-croute réglementaire de 20minutes, et redescends Nord/Est en me retournant souvent, la chapelle est plus belle de ce côté. 

Le large sentier GR traverse les pâturages puis descend plein Est, devient rocailleux, raide et couvert d’ornières, le champ de vision s’élargie, une palombière est sur ma gauche.

Au loin sur ma droite Elaudy et la chapelle se sont un peu dégagé de la brume, j’aperçois le clocher de Musculdy.

 

14 heures je retrouve ma voiture, une autre bête à cornes en assure le gardiennage. 

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..

Tags :

 

Balades Gasconnes, Pic Elaudy, chapelle St Antoine, Soule, Basse-Navarre, Musculdy, Ehutza, Belhaïntoua, Ihagorria, clocher trinitaire.