La Rhune, la Petite Rhune, Subizia, Ziburu Mendi.

La Rhune, la Petite Rhune, Subizia, Ziburu Mendi.
La Rhune, la Petite Rhune, Subizia, Ziburu Mendi.

Montée par le GR10 puis flânerie transfrontalière par le belvédère méconnu Subizia et retour sauvage par Ziburu Mendi.

Le 4 décembre 2013, départ du parking de Manttobaita à Olhette Pyrénées Atlantiques.

Temps frais, de 7° à 15° annoncé, pas de pluie, très peu de vent, mais un nuage en permanence sur le sommet de la Rhune.

 

9h48 je quitte le parking, il y a déjà plus d’une quinzaine de voitures. Je referme le portail et m’engage sur le GR 10. Le chemin est large et humide, je croise des chasseurs, quelques randonneurs, le soleil se cache derrière la Rhune, la baie de St Jean de Luz est dans sa lumière.

Les vautours squattent les crêtes de l’Ihizelaïa, toujours superbes, les trois derniers me tournent le dos…

Le chemin est devenu piste, 10h57 j’arrive au grand cairn à l’ouest de Trois Fontaines, je reconnais l’abri ou j’ai déjà déjeuné par 2 fois. J’entame la montée vers la Rhune dans les zigzags de dalles.

L’Altxanga a de belles couleurs, aux Trois Fontaines d’autres randonneurs montent, tandis que j’en croise qui descendent.

La brume s’épaissit j’aperçois les caténaires du funiculaire. 11h 55 je traverse la voie, 12h je pose mon sac sur la terrasse au sommet de La Rhune pour casser la croute.

La brume n’a pas quitté le sommet, le bout des antennes est à peine visible, des espagnols arrivent bruyamment, 12h30 je reprends la piste de 4x4, pour contourner la cime coté espagnol. 25mn plus tard je suis à la borne frontière 23.Je quitte la piste pour une sente sur Zizkuitz dépasse les cromlechs et la BF 22 et monte jusqu’au grand cairn de la Petite Rhune il est 13h15.

Dommage il y a toujours de la brume. Je descends par le Nord/Ouest, découvre un joli abri, c’est assez escarpé mais sans risque, puis une sente me même au vallon en bordure du bois de Sugizeaga.

Subizia est devant moi, un groupe de randonneurs fait une pause sous le rocher sommital. La voie est large, je passe entre les gros rochers de pouding, la vue sur mon chemin parcouru est magnifique, 13h45 je suis sur le sommet. Très agréable ce sommet, par temps clair ce doit être superbe, la vue porte loin. Ça se couvre sur St Jean.

Un brin de cosette avec le groupe sous le sommet, je leur tire le portrait et redescends au vallon. 

Je longe le bois de Sugizeaga, la descente est un peu raide, j’arrive à la venta Yasola et à la borne frontière 21, il est 14h08 et je quitte définitivement l’Espagne.

Encore 125m de dénivelé à descendre pour atteindre le col de Deskargahandiko carrefour de plusieurs pistes. Pour ma part c’est tout droit dans les ajoncs, et 138 m de dénivelé à gravir. La croix bleu m’apparait bientôt, coté nord c’est un petit oratoire.

Dans la descente j’arrive à un enclos de pierre sèche qui abrite un drôle d’oratoire semble t’il dédié à la Vierge. Dans un bac en plastique une bible et deux cahiers. Certains ont laissé des traces de leur passage.

Je reprends ma course, retrouve un randonneur de ce matin, nous échangeons quelques informations sur nos chères montagnes et chacun reprend sa descente, la sente devient chemin est coupé par un portail cadenassé, bardé de barbelés avec un panneau interdit.

Bon, on n’est pas aimé, j’aperçois ma voiture à 100m, mais il faut que je fasse un détour, pas d échalier prévu, faut enjamber une clôture et des barbelés,  tout est fait pour signifier aux randonneurs qu’ils ne sont pas les bienvenus. Message reçu, il faudra bifurquer bien plus haut.

15h49 je franchis la passerelle sur Larrunko Erreka et j’arrive à ma voiture.

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..