La passerelle d'Holzarté

 La passerelle d'Holzarté
La passerelle d'Holzarté

La balade à faire si on ne doit en faire qu’une en Haute Soule, peut être un peu d’émotion quand la passerelle tangue, mais l’été vous ne serez pas seul.

Le 27 juillet 2016, départ du petit parking à coté de la centrale hydroélectrique derrière l’auberge Logibar à Larrau,  avec Gérard, temps idéal.

Après un début de balade sur les hauteurs, écourtée faute de visibilité nous sommes redescendus pour faire cette classique au milieu de la « foule ».

11h nous suivons d’autres randonneurs direction « Passerelle d’Holzarté ».

L’Oladoko Erréka chante et saute entre les rochers, le sentier est presque horizontal et bien piétiné, à gauche la roche est parfois en piles d’assiettes, nous arrivons à une passerelle en bois qui enjambe  l’Ardakhotchiko Erreka au pied d’une belle cascade qu’on distingue si l’on s’arrête un peu.

A partir de là, la pente se redresse le sol peut être glissant et accidenté, un câble en main courante aide à monter, ça bouchonne un peu, chacun monte à son rythme. Quand la pente s’adoucie, sur la droite la montagne se fend profondément, c’est le début Nord des gorges d’Holzarté (Holçarté). Encore un passage dans le bois, encore un virage et elle est là: la passerelle d’Holzarté. 

Le sentier est maintenant horizontal, le ravin est tout près mais sans danger, les falaises font parfois 300m au dessus de l’eau, la passerelle est environ à mi-hauteur, et elle passe au dessus du ruisseau d’Olhadubi pour rejoindre le bois d’Holzarté à 180m à l’Est des gorges d’Holzarté. Bien sur, nous l’empruntons, elle est redevenue branlante, mais c’est du costaud.

Nous montons sur le belvédère qui la domine, c’est midi passé et nous posons nos sacs pour casser la croute, la vue est imprenable.  

12h35 nous laissons la place à d’autres et reprenons le même sentier dans l’autre sens. Un promontoire dans l’alignement des gorges permet de voir l’eau au fond du ravin.

 Et la descente reprend, on s’aide de la main courante pour passer la zone pentue et glissante, les racines et le passage des randonneurs ont façonné des claustras au sol. En ¾ d’heures nous retrouvons la cascade et le sentier horizontal qui nous mène au parking de départ il est 13h20. 

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

Tags :

Balades Gasconnes, Holzarté, Soule, Logibar, Larrau, Oladoko, Ardakhotchiko, Holçarté, Olhadubi