La Chapelle d'Olhain, Athékaléun, La Rhune, Trois Fontaines.

La Chapelle d'Olhain, Athékaléun, La Rhune, Trois Fontaines.
La Chapelle d'Olhain, Athékaléun, La Rhune, Trois Fontaines.

Randonnée en boucle dans le massif de La Rhune, avec ascension par l’arête Est et retour par le GR 10

Le 21 mars 2013; départ de Sare, d’à coté du pont avant Xantakoenea. Enfin cet hiver pourri s’achève,  3 randos en 3 mois, la rouille s’installe. Temps ensoleillé température de 9° à 20°.

9h45 je démarre en remontant le ruisseau de Portua et la route goudronnée, très vite, une plaque gravée m’indique la direction de La Rhune. D’entrée ça grimpe, les premières violettes sont présentes pourtant la neige était encore là il y a 8 jours.

Je passe une barrière canadienne, longe une clôture dallée, pas de faux plat, dans un virage j’aperçois un mur en ruine sur un sommet à ma gauche, c’est la chapelle d’Olhain.

 

Je traverse à gué un petit ruisseau, les pottocks ne sont pas dérangés par mon passage, les ajoncs sont en fleurs, je monte en suivant une petite sente pour arriver à 10h 40 sur le dôme qui a été entièrement occupé par la chapelle mais dont il ne reste que des ruines.

La vue sur Sare et les alentours est superbe. Quelques photos et je redescends vers la borde au fond du vallon.

Je reprends mon ascension, traverse un bois, l’eau a raviné et taillé des marches avec les racines. Les mélèzes démarrent leurs jeunes pousses vert tendre, à la sortie du bois, les Peñas des Haya me font face.

Je me dirige vers une crête entre deux gros hêtres, l’un d’eux a pris un coup de vent et s’est agenouillé.

11h 20 je bascule sur l’autre versant la barre rocheuse est encore loi,n il me faut traverser des pâturages, un ruisseau, longer un enclos à moutons et remonter vers la brèche d’Athékaléun.

Par moment la vue porte jusqu'à la ZUP de Bayonne et surplombe le village de Sare.

Juste avant midi je suis à la brèche d’Athékaléum, je crapahute sur la crête rocheuse, pendant qu’à ma droite le petit train à crémaillère est lui dans sa descente.

Quelques rares plaques de neiges sont encore présentes.

Midi ½ j’arrive à la fontaine d’Urkila elle coule bien claire dans un petit bac noir.

Cinq minutes plus tard les antennes de la Rhune sont devant moi.

Sur la crête finale le vent souffle par rafales, je passe la borne frontière n° 25, le monument souvenir du passage d’Eugénie et je monte les escaliers pour accéder à la table d’orientation altitude finale 905m.

Le temps est clair la vue sur l’océan va de Chingoudy au cordon dunaire Landais en passant par la baie de St Jean de Luz, la cote Basque et se perd dans les vallées espagnoles.

Un petit train monte, Il n’est pas encore 13 heures et j’entame la descente par des lacets vers le bois à gauche des Trois Fontaines.

J’aperçois le gite qui m’avait abrité en décembre, la cabane n’est pas bien loin. A 13h 30 j’y pose mon sac pour casser la croute.

14 heures, je lève le camp, je me recolle à la trace embarquée, traverse au dessous des Trois Fontaines et rejoins la voie ferrée.

Je plonge sur le GR 10 à l’inverse de ma balade du mois de décembre.

Si tôt traversé la crémaillère je glisse sur l’argile et me vautre lamentablement.

Des pottocks, des brebis et des vautours m’accompagnent dans la descente, je rejoins l’oratoire de St Anton, la route goudronnée, je croise quelques belles maisons Basques, et j’arrive au pont pavé de mon départ.

Il est 15H 32, je suis à la voiture, le GPS m’indique 5h15 de marche.

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..