L'Occabé et ses cromlech's, la crête d'Echaaté Bizkarra et sa grotte

L'Occabé et ses cromlech's, la crête d'Echaaté Bizkarra et sa grotte, la sortie de la grotte
L'Occabé et ses cromlech's, la crête d'Echaaté Bizkarra et sa grotte, la sortie de la grotte

Une balade d’automne dans les pâturages de Haute Soule chargés d’histoire avec la belle surprise de la grotte d’Echaaté Bizkarra.

Le 10 octobre 2016, départ du col d’Irau, temps d’automne frisquet et légèrement venteux.

9h 30, Le soleil illumine les faces Est des deux  sommets de l’Iraukotuturru, je m’engage sur le GR10 dans l’ombre et le froid (3°), pour longer le bois d’Astaquiéta, à la rencontre de vaches et brebis dans les pâturages couverts de rosée, peu dérangées par mon passage.

Une bande de vautours décolle, j’ai le soleil en face, ce n’est pas bon pour les photos, mais il me réchauffe mes doigts gèles.

Sous le soleil matinal la vue est magnifique depuis le vallon herbeux.

 Au bout d’une heure j’arrive sur la nécropole mégalithique, les cromlech’s sont disséminés sur le vaste plateau. 

Le plateau d’Occabé concentre plus de 25 de ces cromlech’s, vraisemblablement lieux de culte et de passage de nos ancêtres Vascons.

Ils avaient bon gout les anciens, tous les beaux sommets de Haute Soule peuvent avoir un œil dessus.

Le GR 10 continu Sud/Est et bifurque avant le sommet d’Occabé, je monte sur les rochers pour avoir une vue panoramique, superbe. 

Je continue au Sud jusqu’aux derniers rochers, un dernier regard circulaire, et heureuse surprise dans une posture caractéristique la silhouette d’un isard se découpe sur un promontoire. En fait ils sont deux et je passe 5mn à les observer. Je ne pensais pas en trouver si bas (1400m) et si tôt dans la saison.

Pour rejoindre l’objectif suivant il me faut d’abord descendre 500m de dénivelé sur 1000m de distance entre les bois de Nequecharré et de Tosca. La pente est sévère, pas de chemin marqué, il faut descendre à flanc de montagne entre les fougères, les herbes longues ou les buissons d’ajoncs épineux, c’est sportif pas vraiment dangereux, les chutes sont amorties. Je traverse la piste qui mène au col d’Oraaté il me reste les 2/3 à descendre dans les mêmes conditions pour rejoindre la piste qui dessert les cabanes de Nequecharré. Il m’a fallu presque 40mn pour sortir de ce piège.

Je longe les cabanes, salut le maître des lieux, rase les parcs à moutons et rejoins la rive de l’Erreka Toscako, pose mon sac (12h15), d’autres que moi ont cassé la croute ici mais n’ont pas ramené leurs déchets.

20mn d’arrêt, distrait par les sauts des cascades, et je change de rive pour rejoindre les cabanes d’Archilondo. En chemin j’aperçois la tache noire de la grotte sous la crête d’Echaaté Bizkarra.

En 25mn je rejoins le pont sur l’Archilondoko Erreka puis coupe la piste qui va vers la frontière et commence à monter. 

Inutile de tirer tout droit c’est trop raide, je préfère faire une boucle et aborder la grotte par le Sud. La grotte est en fait une arche, un gruyère, percée de fenêtres et de boyaux qui s’éclipsent en profondeur. Des hirondelles slaloment entre les ouvertures.

Par l’entrée principale la vue sur la Soule en automne est imprenable et magnifique. J’en sors, d’autres galeries sont percées sur le coté, J’essaie de contourner la grotte pour essayer d’apercevoir les fenêtres de l’extérieur, mais pas trouvé, par contre il y a un gouffre.

Je m’engage sur la crête d’Echaaté Bizkarra, facile de zigzaguer au début, mais une arête plus vive me fait rejoindre la piste en contrebas au Sud. Les marches sont hautes mais ça passe. Il me faut rejoindre la côte 1138m au col d’Exaaté Bizkarra pour basculer sur la face Nord.

Un semblant de sente descend vers les cabanes de Muskuldi au pied de l’Aranoheguy. Il me faut bien vite abandonner l’idée de suivre cette piste, un comité d’accueil c’est formé et je ne suis pas le bienvenu. Je plonge dans le ravin pour passer au large.

Il me reste 3 km pour rejoindre la voiture à travers pâturages au milieu de brebis et chevaux, beaucoup d’animaux sont encore sur les hauteurs. L’activité continue dans les cabanes suivantes, 14h55 j’arrive au pied de la face herbeuse au Sud de l’Iraukotuturru, je l’ai déjà monté, 10mn plus tard j’arrive à ma voiture la face Est est bien plus belle. 

Balade superbe avec deux passages un peu « chauds » la descente de l’Occabé vers Nequecharré à éviter si la végétation est humide et glissante et la descente pour rejoindre la sente Sud de la crête d’Echaaté Bizkarra les « marches » sont un peu hautes.

Un pied montagnard et des yeux affutés prendront beaucoup de plaisir dans cette contrée. Pour ma part j’ai terminé en allant acheter du fromage chez Philippe à son cayolar au pied du col d’Irau.

 

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..

Tags :

 

Balades Gasconnes, Occabé, Cromlech, Haute Soule, Echaaté Bizkarra, Irau, Iraukotuturru, Astaquiéta, nécropole mégalithique, Vascons, Nequecharre,  Tosca, Oraaté, Toscako, Archilondo, Archilondoko, Exaaté Bizkarra, Muskuldi, Aranoheguy,