Ibón de Astanés (Lac d’Estaëns) en boucle

Ibon des Astanes (Lac d'Estaëns)
Ibon des Astanes (Lac d'Estaëns)

Au fond de la vallée d’Aspe une balade dans un environnement varié, bois, torrent, vallon, roches multicolores, lac, échelle, et ravins profonds.

Le 2 septembre 2016, départ du parking de Sansanet à Urdos au dessus du tunnel du Somport,  avec Gérard, temps très chaud.

10h le parking commence à se remplir, nous nous engageons sur la piste en contrebas passons sur la passerelle au dessus du Gave d’Aspe puis sur la plus petite en bois et l’ascension commence dans le bois en zigzag sur le sentier d’Escouret.

A la sortie du bois de Sansanet le cabane du berger d’Escouret se montre à notre droite, mais nous continuons tout droit, rencontrons un couple de randonneurs Espagnols et leur âne.

 A nouveau passage à l’ombre et nous rejoignons à découvert le GR 11. Les paysages ont changé, les sommets se dressent à gauche. Les premières roches grenat du Cuchet de Garay sont face à nous. Quelques échanges avec des randonneurs Nantais et nous passons le Puerto de Estanés, 11h40 le lac est devant nous. (Ibón de Astanés, Ibón de Estanés ou Lac d’Estaëns, plusieurs orthographes mais un seul lac) 

Aujourd’hui pas de chevaux autour du lac mais seulement un grand troupeau de Bazadaises dont un beau mâle, je passe au large.

Le niveau de l’eau est assez haut et ne montre pas bien le fond grenat qui lui fait une belle ceinture par d’autres temps. Nous longeons la berge et posons nos sac pour le casse croute. Deux adeptes du no-kill pèchent et remettent à l’eau une superbe truite, d’autres minuscules s’ébattent à nos pieds.

13h on lève le camp. Au port de Bernère, au dessus de la vanne, il faut plonger précautionneusement dans le ravin pour repasser la frontière et rentrer en France.

 Face à nous, le Pic de Gabedaille (ou Montagne de Couecq ou Signal d’Espélunguère, les locaux s’ingénient à donner plusieurs noms à leurs montagnes ou lacs) est superbe en grenat et vert.  Le sentier est sur la conduite d’eau, nous passons sans difficulté l’échelle en fer, rejoignons la cabane EDF, ça descend toujours.

Longue descente, puis long faux plat dans le bois de Borce, nous passons le col de Maspêtres, et remontons un peu, à la sortie du bois des bâtiments apparaissent. Nous sommes accueillis par trois beaux cochons à la cabane d’Escouret. La stabulation des brebis est sommaire mais certainement efficace.

 Le sentier continue, nous retrouvons notre trace du matin, puis les passerelles et à 15h10 le parking et la voiture. 

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

           Inscrivez-vous à la newsletter.

Tags :

 

Balades Gasconnes, Astanés, Estaëns, Aspe, Sansanet, Urdos, Somport, Escouret, Cuchet, Garay, Estanés , Bazadaises, Bernère, Gabedaille, Couecq, Espélunguère, Borce, Maspêtres, stabulation