Hastatéguy, Château Pignon, Zerkupé, Urdanasburu, Urdanarré, Leizar Athéka, Urculu, vierge de Biakorri.

Hastatéguy, Château Pignon, Zerkupé, Urdanasburu, Urdanarré, Leizar Athéka, Urculu, vierge de Biakorri.
Hastatéguy, Château Pignon, Zerkupé, Urdanasburu, Urdanarré, Leizar Athéka, Urculu, vierge de Biakorri.

La montagne Basque dans sa diversité, du grand spectacle, longue balade avec pas mal de dénivelé.

Le 14 mai 2013; départ à 10km sur les hauteurs de St Jean Pied de Port en suivant le chemin de Compostelle, parking à la cote 1095m entre la vierge de Biakorri et l’Hastateguy.

J’étais venu reconnaitre certaines approches la semaine précédente et j’avais fait un bout du Chemin l’an passé

9h 20 après avoir discuté avec quelques pèlerins je monte tout droit sur l’Hastatéguy, la mer de nuages bouges, vais-je être submergé?

Ce premier sommet avalé je me dirige vers Château Pignon, 9h 40 j’arrive à la crête, loin devant, l’Urculu se dresse dans la brume.

Descente pour l’approche de Zerkupé, les nuages sont présents, la silhouette se dessine, je l’aborde par le Nord. La montée se fait aux milieux des rochers, je passe un mur de pierre sèche, et me dirige vers les sonnailles qui se font entendre. Des chevaux sont au pied de la falaise presque 40 m plus bas.

Je redescends en faisant le tour de ce rocher bien connu des adeptes de l’escalade. Superbe.

Les nuages se sont définitivement dissipés, je me dirige vers le rocher d’Urdanasburu que l’on distingue de bien loin, traverse un petit ruisseau et suis accueilli par quelques plates bandes de jonquilles encore en fleurs,

Du sommet, là aussi la vue est magnifique, les jacquets montent en lignes.

En descendant je croise une jeune italienne qui m’a aperçu au sommet et qui s’offre une variante à son Chemin. Je rejoins le chemin de St Jacques en me retournant j’aperçois l’italienne au sommet.

Je longe le Chemin jusqu’à la Croix Thibaud, et abandonne les jacquets pour monter à Leizar Athéka.

A 12 h 12 j’arrive à la balise qui marque le sommet, en face la tour d’Urkulu.

Je rejoins la fontaine de Roland, à la borne indiquant le passage en Navarre, je remonte vers la clôture frontière puis jusqu’à la cote 1385m. Vu sur Google Earth ce site à une disposition particulière.

Je longe la clôture, les bornes frontières et les postes de chasse à la palombe pour atteindre un peu avant 13 heures le col d’Arnosteguy.

La montée vers l’Urculu se fait en trois temps, chemin pierreux, marches taillées dans la glaise, et labyrinthe de rochers.

Une douzaine de chevaux habitent le site, 13h 23 j’ai franchi le mur et je suis dans la plate forme de la tour, un buzon est au centre.

La vue y est magnifique tout azimut.

Le vent souffle gentiment depuis Leizar Athéka, je descends de la tour pour m’abriter et casser la croute. 13h30 je pose mon sac, les chevaux feront le spectacle.

13h55, j’ai repris mon sac me diriges vers la borne 206 puis un réservoir, et là plein ouest descente à flanc de montagne jusqu’au ruisseau d’Oillaskoa.

Dans les cabanes les bergers préparent la saison de pastoralisme, quelques troupeaux de brebis sont déjà là, des vaches sont débarquées, les chevaux eux passent toute l’année sur place et quelques jeunes ne quittent pas leurs mères.

Je cherche la grotte Oillaskoa marquée sur la carte, elle est difficile d’accès mais est bien là, et a du abriter quelques troupeaux.

Je reprends mon chemin dans le lapiaz entre des roches karstiques, une crête de dinosaure semble barrer ma route.

L’hélicoptère de la gendarmerie me survole à plusieurs reprise, je le salue de la main.

J’arrive à la grotte d’Elhusaro mais je ne vais pas la visiter, en recherchant ma route je passe à coté d’un petit gouffre, la rivière a creusé des marmites, les faces Est de Zerkupé et d’Urdanasburu sont dans l’ombre, je rejoins la route goudronnée pour une avant dernière montée.

Dans un virage j’ai l’apparition de la Vierge de Biakorri (Vierge d’Orisson) et je la rejoins.

16h30 je suis à la voiture, j’ai marché 6h45.

Cette balade est pour moi très belle, mais attention à la brume, on a très vite fait de se perdre. Avec 2 véhicules il est possible après Urculu de redescendre au col d’Arnostéguy qui évite de cette façon 2 heures de marche dans une zone très sauvage et un peu pénible.

 

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..