Gorospil - Bizkayluze - Col des Trois Croix

Gorospil - Bizkayluze - Col des Trois Croix
Gorospil - Bizkayluze - Col des Trois Croix

Randonnée en boucle dans la montagne basque avec la possibilité, dans les derniers kilomètres, de visualiser le chemin parcouru.

Le 20 février 2013; départ du parking au bout de la route d’Haltienborda à Aïnhoa, température 8° au départ à 19° l’après midi, beau temps sans vent.

9h45 je démarre vers le petit pont et l’entrée de la zone pastorale, c’est du bitume, Lapitxuri longe la route, les dernières pluies et neiges l’ont transformé en torrent de montagne.

Vingt minutes plus tard, je quitte la route pour franchir la rivière par la passerelle.

Le sentier s’enfonce dans la foret étroit par moment et escarpé. D’un zig je retrouve la route, d’un zag je reprends le chemin forestier. J’aperçois au loin le Mondarrain entre les branches, je quitte le bois et derrière moi dans le pâturage l’Ibanteli et La Rhune sortent de la brume.

La montée sur la crête Haizagerri est régulière, le soleil commence à bien chauffer, il est 11h je pose mon sac et ma veste pour continuer en tee shirt. Je rencontre deux brasseries à vautours, les convives ne sont plus là, mais les tables ne sont pas desservies.

11h 30 je suis au pied du Gorospil, la voie est presque directe et assez raide. Le sommet n’est pas matérialisé, en retrait au nord est posée une plaque à la mémoire de « Marinette ».

11h45 je descends, face à moi quelques brebis cherchent leur pitance, je passe à coté du grand arbre mort, c’est lui qui me permettra de resituer le Gorospil un peu plus tard. Dans la sente qui contourne le sommet je rencontre un couple de randonneurs, le col de Gorospil n’est plus très loin, il est accessible par la route coté espagnol.

Midi je suis au col, d’autres randonneurs arrivent d’autres voies, chacun sa route. Je prends au nord la trace vers la crête du Bizkayluze, je rentre en France à la borne 76, à midi 6 je suis à la marque 691m.

Cette fois si pas de vent sur la crête, un seul pottock, et un groupe randonne à l’inverse de moi.

Midi 20 je suis au plus haut, le soleil est sorti de derrière un nuage je descends vers le col de Zuhnarreteaco.

Encore du monde qui promène, au col je retrouve une route forestière, le GR 10, par moment défoncé, je longe Accereko Borda inhabitée en cette saison. Une autre belle borde est en retrait, à l’approche de Gainekoborda des postes de tir à la palombe sont aménagés.

13h 10 je m’installe à l’extérieur pour casser la croute.

30 mn de pause et je reprends ma route au Sud de l’Atxulegi jusqu’au col des Trois Croix et je plonge Sud Ouest vers Peorteikoborda. Les brebis ont monté une garderie avec les agnelets. Il y a du y avoir des jumeaux ou des triplés.

Un coup d’œil à gauche me permet de revoir mon parcours.

Ici on continue à construire à l’ancienne des meules de fougères pour la litière du bétail.

J’aperçois la carrière d’Aïnhoa, bientôt je retrouve la route, le village est en vue, la chapelle d’Arantze aussi.

15h 25 je suis à ma voiture, je pose mon sac, le GPS m’indique 5h10 de marche.

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..