Erebi - Gainekoborda

Erebi - Gainekoborda
Erebi - Gainekoborda

Belle balade sur les hauteurs d’Aïnhoa avec les beaux panoramas sur la Cote Atlantique et les montagnes du Pays Basque

Le 31 décembre 2012 avec Aurore et Ju; départ d’Aïnhoa par la chapelle d’Arantze, température de 8° au départ à 16° l’après midi, ciel bleu, soleil présent, vent aussi.

J’avais un autre projet rando pour cette dernière journée de 2012 mais la consultation de la météo et les rafales de vent annoncées m’ont fait changer d’itinéraire au dernier moment.

 

9h45 départ de la voiture, la route monte, le chemin la suit, l’Ibanteli et la Rhune sont là à droite, Aïnhoa est bien calme.

La chapelle de l’Aubépine se devine entre les branchages, à 10h 30 nous sommes au pied du calvaire.

L’Erébi est devant nous, la montée se fait tout droit quelques coups d’œil derrière laissent entrevoir le village en bas. Contrairement à ce qui était annoncé le vent du Sud souffle en rafales c’est assez désagréable. A 11 h nous sommes au sommet. Pas un abri, pas de raison de s’attarder sous le vent, la descente se fait dans l’indifférence des pottocks présents en suivant le sentier marqué.

11h 20 nos sommes au Col des Trois Croix, nous décidons de contourner l’Atxulegi par le Nord pour être abrité par la montagne.

Dés que nous prenons la sente qui plonge dans la fougère entre les houx et les aubépines le vent n’est plus perceptible.

Un cortège de pottocks traverse le pâturage toutes sonnailles teintantes, Le Mondarrain est devant nous hautain, j’avais prévus d’y casser la croute mais vu les conditions météo la visite est reportée.

Le toit de Gainekoborda apparaît se sera notre halte-déjeuner, passé midi nous posons nos sacs à l’intérieur.

Ça a été un plaisir de trouver un abri de cette qualité sur le GR10 en pleine nature avec eau courante et cabane au fond du jardin, merci à ceux qui en sont les auteurs et qui en font l’entretien. D’autres randonneurs nous y ont rejoints, pour s’abreuver ou déjeuner, après plus de ¾ d’heure de pause nous levons le camp.

Un coup d’œil vers l’Ourrezti et le Mondarrain pour jauger l’accessibilité par ce coté et nous reprenons le contournement de l’Atxulegi par le Sud toujours venté.

Aux Trois Croix sous la surveillance des vautours, nous contournons l’Erebi par le Nord pour avoir plus de calme, 14h la chapelle est en vue, 15 mn plus tard se sont les maisons d’Aïnhoa qui montrent leur alignement le long de la rue principale.

Une violette précoce vient nous souhaiter la bonne année, et à 14h 45 nous sommes rendus à la voiture. Le GPS m’indique 4h15 de marche.

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..