Behorsaro, Burbilaria, Erréguélu, Baïgura, Laïna, par la chapelle St Vincent.

Clôture au Laïna sur fond de Baïgura
Clôture au Laïna sur fond de Baïgura

Montée au Baïgura par le flanc Est, balade sur les crêtes jusqu’au Laina, retour par le sentier de découverte.

Le 2 décembre 2016, départ de la chapelle St Vincent à Helette, temps très agréable pour randonner en fin automne.

9h20 je laisse la chapelle St Vincent à ces platanes et remonte la petite route jusqu’au portail métallique. Je prends le sentier de gauche qui longe les prairies jusqu'à une borde en ruine sous un chêne, le sentier est dans l’ombre mais le Garralda est lui au soleil et montre sur ces flancs le patchwork des parcelles colorées. Le sentier est large entre ajoncs et fougères, la montée est régulière et constante, les premiers pottoks animent le paysage, les sites de captation de sources sont bordés de barbelés. A 10h je suis au col à la côte 499, une vision panoramique permet de voir les sommets Basques et de Bigorre, derrière moi un troupeau de brebis commence à paitre sur la face herbeuse et ensoleillée du Soylandotchipi. 

Le soleil réchauffe l’atmosphère, je monte sur le flanc Sud du Behorsaro, la roche du sommet tranche au milieu des fougères, j’y vais faire un saut. Belles vue sur la Côte Basque, j’aperçois le prochain col qui est une aire de pique-nique du sentier de découverte du Baïgura et je le rejoins en coupant entre les fougères. Des reliefs de carré d’agneau sont encore sur la table et la pelouse, c’est tôt pour déjeuner je reprends la montée jusqu'au sommet herbeux de Burbilaria d’où j’ai vue sur les antennes du Baïgura, le Laina et la crête de Cotroil. 

Il faut encore monter à l’Erréguélu par les quelques marches et le sentier pierreux sur Curuzéko Paréta. Un faucon crécerelle est en observation en vol stationnaire. 11h20 je suis sur l’Erréguélu, Je continue pour rejoindre les tables d’orientations sous le Baïgura  et toujours de beaux paysages, le font de vallon ou coule l’Elhurreko Erreka, les peñas de Ichusi, l’Artzamendi, la neige sur les hauts sommets Bigordans et un peu trop de soleil pour de belles photos. 11h45 je retrouve au cairn du sommet 2 autres randonneurs qui eux arrivent d’Ossès, quelques palabres, encore quelques photos et direction le Laïna en restant autant que possible sur la crête. 

Encore un lieu où j’aime bien revenir, et aujourd’hui le silence est presque oppressant, pas un souffle de vent, pas un vautour.

A côté du cairn au sommet de Laïna, un cœur en pierre a été posé en souvenir d’un autre parti trop tôt.

 Moi je pose mon sac pour déjeuner, il est 12h20.

Une demi heure après, sac sur le dos, je descends « l’escalier » rocheux pour rejoindre la sente qui arrive de l’Haltzamendi, un vol de choucas est venu donner un peu de vie au décor, les montagnes parcourues ces derniers mois sont à ma gauche, je fais une très grande boucle descendante pour passer derrière le Baïgura.

Un hêtre imposant jalonne un passage et rassemble quelques pottoks. Quelques mètres sur la route du petit train et à nouveau le sentier vers un captage de source. Un bout de route et l’entrée du sentier de découverte et ses stations explicatives. Encore des hêtres, des pottoks, une jolie borde dans un « cingle » des prairies, le soleil et à nouveau un portail galvanisé qui marque la fin de la zone pastorale. Dix minutes plus tard je retrouve la chapelle et ma voiture, il est 15h.

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..

Tags :

 

Balades Gasconnes, Behorsaro, Burbilaria, Erréguélu, Baïgura, Laïna, chapelle St Vincent, Helette, Garralda, Soylandotchipi, Cotroil, Curuzéko Paréta, Elhurreko  Erreka, Haltzamendi.