Arrolakoharria, Adarza, Mendimotcha

Arrolakoharria, Adarza, Mendimotcha
Arrolakoharria, Adarza, Mendimotcha les trois sommets presque alignés

Une belle boucle sur les hauteurs de Banca, un belvédère escarpé et deux sommets semi-herbeux bien loin de la civilisation.

Le 2 avril 2015, départ du bord de la route au dessus du col de Leizarze, 4° au départ 18° au retour, beau temps un peu de vent sur les cimes.

10h, 3 cairns m’orientent vers le GR10 et le col de Leizarze, très vite je quitte le sentier pour franchir la crête avec pour ligne de mire un gros rocher rectangulaire. La large piste se trouve en contrebas, je dérange des vautours et longe l’Urdiakoharria pour rejoindre le col d’Urdiako. 10h30, les trois sommets de ma rando sont devant moi.

La montée vers l’Arrolakoharria est raide, d’abord herbeuse, puis des rochers sont à franchir pour accéder à la plateforme sommitale. Le rocher d’Arrola a été le cadre d’une bataille au moment de la révolution, du sommet on comprend bien la difficulté des Espagnols à en prendre le contrôle sous la mitraille des Baïgorriens. Une plaque commémorative mentionne la bataille. La vue est superbe sur les alentours et plongeante sur l’accès à la vallée des Aldudes et l’Espagne.

Je redescends plein sud pour m’attaquer à l’Adarza.

Je reste sur l’arête Nord/Est, les pentes herbeuses sont parfois glissantes, la neige était là il y a peu de jours et la terre est gorgée d’eau. A ma droite l’Hautza a gardé une écharpe de neige, et l’Harrigorri fait briller son granit rose, à l’Est l’Orhy et l’Anie on encore de la neige pour quelques mois.

11h 40 j’arrive au sommet de l’Adarza (Adartza) sur les décombres de l’ancienne arche.

Belles vues tous azimuts, d’ici les crêtes d’Iparla sont de toute beauté.

Rejoindre le vallon avant Mendimotcha (Mendimotza) dans la pierraille est parfois délicat mais ça passe, la dernière cime est devant moi. La borne frontière 177 qui marque le sommet est cernée de barbelés qu’il me faut franchir pour voir la plaque et le buzon qui le désignent. 

Je longe la clôture de barbelés qui fait office de frontière direction le col d’Ehunzaroy tantôt en France, tantôt en Espagne et à la cote 1100m je coupe à flanc direction Sud/Est pour rejoindre la large piste qui contourne le massif par l’Est. 12h 45 je pose mon sac sur les rochers en bordure d’un bosquet d’aubépines pour casser la croute. 

13h20 je reprends la descente sur la piste, avec des vues plongeantes sur Azoleta et Valcarlos, je franchis la frontière par un échalier branlant, quitte la piste plein Ouest avant Mandariako Lépoa remplis ma chaussure en traversant Ontzoroneko Erréka, et retrouve une sente sous l’Arrolakoharria.

Les fleurs ont profité des premières chaleurs du printemps, c’est une explosion de couleurs. Je retrouve la piste de ce matin puis le GR10, discute un peu avec 2 randonneurs et à 15h32, je rejoins ma voiture. 

Cette balade vous a plu,

  • Vous souhaitez la trace au format GPX ou KML,
  • Vous voulez m’apporter votre témoignage,

Laissez-moi un message via l’onglet « Contact » en mentionnant le nom de la balade.

  • Vous souhaitez recevoir mes nouvelles balades,

Inscrivez-vous à la newsletter..